AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contemplation "nocturne"

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiva
MEMBRE DU STAFF
avatar

• Pseudonyme : Ashi/AshiandYu/Pure Hope/Black Touch ...
• Entrée dans la meute : Depuis toujours
• Rang : Guerrière

Cogitations
♥ Et sentimentalement ?: Rien du tout
• Avez vous des... Ambitions ?: Trouver une terre idéale pour sa meute
• Vos liaisons dans les environs:

MessageSujet: Contemplation "nocturne"   Ven 9 Mar - 14:29

  • La nuit était tombée depuis bien longtemps sur le continent, toute trace de soleil ayant disparues, pourtant une vive lumière persistait tout autour de la ville, les radiations ayant visiblement rendues certains plantes fluorescentes, et vu que la flore semble bien résister à la radioactivité...on peut aisément imaginer l'intensité de l'éclairage.
    Sur le toit du building dong, du moins, de ce qu'il en restait, se trouvait une petite forme blanche, faisant tâche sur le sol sale et presque boueux du bâtiment.Une louve blanche se tenait là, prudemment assise sur le rebord, les yeux fermés et la tête levée vers le ciel, humant l'air d'une mine impassible.Elle sentait les loups couchés plus bas, abattus de fatigue, les petits animaux effrayés qui cherchaient d'instinct à creuser leurs trous pour reconstruire leurs terriers, en quête de réconfort, l'odeur particulière des plantes, qui avait bien changé depuis ce jour, les senteurs si agréables du sous-bois étaient maintenant acides, aigres, elles rendaient nauséeux.Le ciel était dégagé, bien qu'on ne puisse pas vraiment distinguer les étoiles, mais la lune semblait rayonner comme un soleil, semblant énorme et rousse, une lune de saison froide, la plus belle.Chère amie des loups, la seule qui soit encore présente maintenant, dans ce monde bien vide, bien trop dévasté.Cette solitude était omniprésente, ces territoires ravagés étaient oppressants, signe de bien trop de malheur.Tout cela à cause des bipèdes.
    Avant, les loups pouvaient vivre dans l'insouciance, dans des forêts relativement tranquilles, voir même près de certaines villes, pour les plus farouches.Mais à présent qu'il n'y avait plus rien, ils étaient contraints de vivre dans une grande ville, pour avoir accès à la fontaine, et espérer trouver quelques rongeurs traînant dans les ordures.Mais les loups étaient fatigués, les vivres se faisaient rares, les rations d'eau, n'en parlons pas, il ne restait presque que de l'eau croupie, ou bien trop irradiée pour pouvoir être consommée, même par des animaux mutants.Comment allaient-ils pouvoir rejoindre cette île dont tout le monde parlait, alors que certains tenaient à peine sur leurs pattes, et d'ailleurs, on ne savait même pas où elle était.

    Ouvrant enfin les yeux, les flammes de la grande louve se plantèrent en contre-bas, contemplant avec désolation les restes de ville, carcasse rongée d'une forme de civilisation éteinte par sa faute.Bah, du moment que cette île leur permettait d'avoir une meilleure vie qu'ici - ce qui ne serait pas difficile - peu importait l'épuisement et la famine, l'espoir servirait de moteurs aux autres loups, pourvu qu'en arrivant ils trouvent de l'eau pure et des proies plus grosses que des rats.


« Je suis. Mais je ne suis pas en possession de moi-même.
Telle est l'origine de notre devenir. »
My equal, my respected king
Spoiler:
 
[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Kaybe
MEMBRE DU STAFF
avatar

• Pseudonyme : Lemonart
• Entrée dans la meute : Soraar - Création
• Rang : Dominante

Cogitations
♥ Et sentimentalement ?: Melek, mon ange déchu ...
• Avez vous des... Ambitions ?: Trouver un territoire
• Vos liaisons dans les environs:

MessageSujet: Re: Contemplation "nocturne"   Sam 10 Mar - 11:38

Kaybe. Louve perdue au milieu du territoire désolé. Le regard rubis, rougeoyant, impénétrable, dans le vague. Arpentant de long en large les ruines, elle cherchait âme qui vive. Mais pas un seul de ses cris n'obtint réponse. Aucun, elle était seule, dans cette tragédie ...


  • La truffe au ras du sol, j'humai les odeurs, toutes les odeurs. Les retombées radioactives avaient prises mon cerveau en otage. Elles l'avaient amélioré, il était maintenant apte à recevoir de multiples informations, à la vitesse de la lumière. La végétation luxuriante cachait une partie des rails rouillés. A l'intérieur de la mine, une odeur insupportable. Une odeur intense, qui vous retournait les tripes. La peur, l'horreur, la mort. Les oreilles aux aguets, je perçus un léger frottements. Un grincement métallique. Je tournais la tête vers le bruit et m'approchais prudemment. Étendu sur le sol, le ventre transpercé par un pique de fer, un louveteau agonisait. La bile me monta à la bouche. Je n'eus pas d'autre choix. L'effondrement partiel de la mine avait fait une victime de plus.
    - Petit ?
    Il ne me répondit pas mais à la place j'entendis un étrange gargouillis, sa gueule crachant du sang. Ses poumons étaient percés, sa vie ne tenait plus qu'a un fil. Je plongeai mon regard rouge sang dans le sien. Ses deux perles, deux perles de saphirs, et je sus que je ne l'oublierai jamais. Je lui murmurai un "au revoir", et abrégeai ses souffrances en tranchant sa carotide. Il mourut rapidement, laissant ses souffrances s'envoler. Le goût métallique de son sang me donnai la nausée. L'eau était tellement rare. Pas la possibilité de me laver la gueule.

  • Quittant ces ruines, le coeur en miettes, je me dirigeais avec lenteur jusqu'au building. Je vis alors l'extrême besoin en eau, en nourriture. Ma meute, ravagée par les maladies, ravagée par la faim et la soif. Leurs corps amaigris, leurs pelages devenus miteux. Ce calvaire devait cesser, je grimpait rapidement en haut du building. Déterminée plus que jamais. En haut, Shiva était assise sur le rebord. Bien trop près à mon goût. Sans bruit j'allais m'installer à côté d'elle. Posant mon arrière-train sur le sol. Elle contemplai les étoiles, je fis de même. Levant la tête aux cieux, offrant ce spectacle à mes yeux fatigués. Fatigués d'avoir trop pleuré. Le ciel était noir, noir d'encre. Pourtant les petites tâches lumineuses qui le parsemaient le rendait agréable, réconfortant. C'était la seule chose qui n'avait pas changé après les radiations. C'était toujours aussi magnifique. Mon regard retombant sur la terre, j'observai avec attention le changement qui s'était produit après la catastrophe. Le sol était parsemé de mousses qui prenaient des teintes verdâtres. La végétation avait pris de l'ampleur, s'était étendue jusque ici. Les lianes du lierre grimpait maintenant le long du bâtiment, le contour de ses feuilles, fluorescent. Un dégoût tenace s'emparait de mes tripes, j'eus envie de tout abattre sur mon chemin mais ne fit rien. J'étais incapable, incapable de protéger les miens. Tout était ma faute. Melek aurait été déçu de moi. Cette pensée me secoua. M'ébranla. Si fort que la bile monta jusque dans ma gueule. Je tournai rapidement la tête, et vomi. Elle était belle la meneuse ! Sensible, amaigrie, malade. Mes yeux se perdirent une fois de plus sur la jungle immense, sur les débris, les déchets.
    - Désolée Melek, murmurai-je doucement. Pas un mot pour Shiva. Je l'avais oubliée. Presque ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Shiva
MEMBRE DU STAFF
avatar

• Pseudonyme : Ashi/AshiandYu/Pure Hope/Black Touch ...
• Entrée dans la meute : Depuis toujours
• Rang : Guerrière

Cogitations
♥ Et sentimentalement ?: Rien du tout
• Avez vous des... Ambitions ?: Trouver une terre idéale pour sa meute
• Vos liaisons dans les environs:

MessageSujet: Re: Contemplation "nocturne"   Ven 23 Mar - 20:24

  • ( Mille pardon pour le retard >< j'ai perdu la motivation pour Rp depuis quelques semaines, et ton long message m'a laissé admirative, comme je sais que je pourrais pas faire autant ça m'a pas motivé non plus ^^' Désolée T_T)

    Désastre.Tout ce que la jeune louve voyait autour d'elle, la mort, la famine, l'extinction imminente d'une meute pourtant jadis fière et puissante.Est-ce là le destin de toute puissance, sombrer dans le désespoir car elle fut trop brillante aux yeux de tous ? Etait-ce cela l'équilibre dont beaucoup parlaient ? Cette alchimie étrange consistant à rétablir un ordre si une chose est trop bonne ou trop mauvaise ? Shiva trouvait cela quelque peu injuste, dans leur cas néanmoins. Ils n'avaient rien fait pour que ça leur arrive, à part vivre, profiter de chaque opportunité leur permettant de croître et de vivre dans de meilleures conditions, tout le monde faisait ça.Les humains avaient payés pour avoir endommagé la Terre et rompu l'équilibre à cause de leur arrogance et leur soif de pouvoir, et les loups n'avaient fait que profiter de cette décadence pour se hisser en haut de la chaîne.Mais ce faisant, l'ordre avait été rompu, ils payaient maintenant le prix fort pour leur désir d'une vie libre, débarrassée des prédateurs.

    L'odeur du sang sortit la louve de ses pensées, et elle tourna la tête vers son alpha, qu'elle reconnu grâce à sa truffe avant de la voir.Kaybe, une magnifique louve, aux yeux de sang, hypnotiques et déroutants, une alpha digne de porter ce titre, ferme mais louve, continuant à porter le flambeau malgré l'absence de son défunt compagnon.Une louve courageuse et prête à tout pour sa meute, un exemple.
    Respectueusement, Shiva courba légèrement l'échine, en signe de soumission mais surtout pour la saluer, sans un mot, pour ne pas troubler sa réflexion.La jeune louve savait ce que sa dominante voyait, tout le monde savait, mais personne ne trouvait quoi faire, ou du moins, comment faire, pour arranger la situation.Cette île étaient introuvable, mais elle était le seul espoir de survie, l'eau manquait, la nourriture se raréfiait dangereusement, bientôt il n'y aurait plus rien sur ce continent, seulement les plantes et des ruines.Semblant impassible malgré son estomac noué par la faim et la torpeur de voir sa meute dépérir, Shiva releva la tête et se redressa, observant Kaybe avec une détermination fébrile, en quête de consolation.Elle si calme, elle n'était pas dans son état normal, personne ne pouvait l'être en ces temps de perdition.

    - Nous ne pouvons rester ici, Kaybe...Il nous faut trouver cette île au plus vite, si nous ne voulons pas perdre encore des membres de la meute.Vous le savez, ils ne pourront plus tenir très longtemps, l'épuisement est trop fort pour certains...


« Je suis. Mais je ne suis pas en possession de moi-même.
Telle est l'origine de notre devenir. »
My equal, my respected king
Spoiler:
 
[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contemplation "nocturne"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contemplation "nocturne"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [TERMINÉ] Discorde. Nocturne. Mickey. [Eris]
» Envie nocturne (11.12 - 3h33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
the wolf paradise
 :: Le continent :: Building Dong en ruine
-
Sauter vers: